Témoignages 2016

Témoignage de Didier I. :

Cela fait plus de cinq ans que Fabien m’accompagne à travers son blog. Ses précieux conseils complétaient les leçons lacunaires de mes moniteurs. Le permis obtenu, j’ai continué de suivre ses billets, en plus de la poursuite de nombreux stages ou journées de perfectionnement organisés par les représentants des forces de l’ordre, la CASIM, mon assureur…

Aussi, lorsque le « Maître Yoda » de la sécurité moto décida de s’investir de manière poussée dans les stages de perfectionnement, j’ai immédiatement pensé à suivre une session. Après plusieurs tentatives manquées suite à un agenda personnel contraint, j’ai enfin pu venir à la rencontre du Maître un jour de novembre, non dans les marais de Dagobah, mais dans un parc de la région parisienne.

A l’issue d’une journée intense en expériences, je ne suis certes pas parvenu à mettre en lévitation mon bolide de 260 kilos, mais j’ai engrangé une quantité de connaissances incomparables. Le flegme de Fabien et sa pédagogie fine permettent de dépasser craintes et blocages (de roue notamment 😉 ).

En d’autres termes, le révérend Fabien vous fait voir la lumière (pour ceux qui n’ont pas suivi, cette référence n’est pas tirée de « Star Wars », mais des « Blues Brothers »). Ses explications détaillées avant chaque exercice et les tests auxquels ils proposent de se livrer, pour mieux doser son freinage ou trouver facilement le point de patinage par exemple, vous donnent davantage confiance. Et si souvent je revenais de mes autres sessions de perfectionnement un peu sur ma faim ou avec des questions pendantes, tel n’est le cas ici. 100% satisfait je suis !!!!

Aujourd’hui je me sens plus rassuré dans mon pilotage et surtout, je sais comment travailler les éléments à améliorer.
Merci Fabien !

 * * *

Témoignage de Philippe T. :

Après une longue période sans rouler, j’ai eu besoin d’une reprise en confiance pour à nouveau me faire plaisir sur deux roues.
Fabien a très bien compris la problématique et a adapté sa formation en conséquence.
Rien n’est fait au hasard, tous les exercices ont un sens et un but à atteindre. C’est une progression vraiment réfléchie et en douceur.
A la fin, on se rend vraiment compte des progrès accomplis.
Fabien n’est pas un magicien, loin de là. Il est simplement passionné de moto et surtout au moins autant que par la communication et les gens.
Enfin bref, j’ai trouvé ce que j’étais venu chercher et en plus j’ai rencontré une personne vraiment très agréable.
Je recommande à tous ces formations, quelle que soit votre situation. 

 * * *

Témoignage d’Olivier :

J’ai passé une formidable journée en stage individuel avec Fabien par une belle journée d’automne sur le plateau de Cergy.
A bientôt 55 ans, je me suis offert mon rêve : rouler en 1200 GS… mais voilà ce n’est pas un scooter et après quelques frayeurs, je suis tombé sur le site web remarquable de Fabien. Je pense que sans lui, j’aurais peut-être raccroché, alors j’ai voulu connaitre le maître…
Et je n’ai pas été déçu. Je pense que celui qui m’aurait dit que je ferais des tours de piste sur ma 1200 en amazone, je l’aurais pris pour un fou… et bah non, je l’ai fait ! Cette journée de déblocages psychologiques successifs, j’en récolte les fruits maintenant. Je ne me pose plus la question du virage à droite à basse vitesse dans un environnement réduit, ça passe et ma passagère trouve que cette moto roule mieux…
Encore merci Fabien d’avoir su trouver où ça coinçait !

 * * *

Témoignage de Witek :

Fabien possède le talent de vous faire vous entraîner dans les techniques de la conduite moto avec la sensation de sécurité, qui est tellement importante pour bien progresser.

Avec une approche très pédagogique, en expliquant tout en détail, il propose des exercices qui, pas à pas, vous guident jusqu’aux évolutions qui vous paraissaient complètement impossibles à réaliser.

Après une journée d’entrainement avec Fabien, je comprends tout de suite mieux la moto, j’ai plus de confiance, et surtout je sais comment travailler les éléments à améliorer.

Je recommande vivement ce stage (maniement moto à basse vitesse) à tout le monde !

_dsc8647 * * *

Témoignage de Mathieu :

A 37 ans et moins de 9 mois de permis, j’avais besoin de mieux sentir la moto et perdre mon appréhension lors de mise sur l’angle dans les virages. J’ai donc choisi un stage virage sur route ouverte.

On a commencé par se lever de bonne heure une belle journée d’été sur les routes le long de la Côte Sauvage de Charente vers le phare de la Coubre, pour suivre ce stage qui s’est avéré bien déroutant : on peut maîtriser sa moto sans les mains !!!! Enfin perso, je n’ai pas essayé, mais Fabien le fait super bien… Il a tout de même réussi à me faire prendre un virage avec la moto droite (ou quasiment) et à une main !!!

Pour résumer, je sais maintenant que l’on peut mettre de l’angle en virage, mais que pour cela, il faut accélérer en courbe (déroutant mais ça marche). On tombe des rapports pour monter le régime moteur : Mathieu, arrête de prendre les virages en roue libre et ne touche pas tes freins !!! 

A la fin de la journée en rentrant chez moi, le seul résumé que j’ai fait à ma femme, c’est que le P.T.A.R m’a mis sur les rotules. Par contre, le D de Détente, je n’ai trop réussi à l’appliquer, celui-là (peut être parce que je suis encore très jeune motard).

Maintenant, il ne reste plus qu’à travailler, travailler, travailler… tout en mettant le nombre incalculable de conseils reçus sur cette journée.
A chaque virage, j’entends encore les conseils de Fabien : on se Positionne sur la chaussée, on se colle au réservoir, adapte ton Allure, serré en bas et Détendu en haut… Tant que l’on ne voit pas la sortie, on ne bouge pas et tu restes sur ta Trajectoire… Avec ton Regard, tu cherches la sortie et tu regardes là où tu veux faire passer ta roue avant.

Depuis cette journée, je passe tellement de temps à appliquer tout ça que je n’ai plus le temps de penser à l’inclinaison et l’appréhension diminue un peu plus à chaque virage… C’est magique.

Parce que la sécurité n’a pas de prix et qu’il n’y a rien de plus important, je vais continuer à prendre de l’expérience et dés que je serais un peu moins débutant, j’y retourne, peut-être sur circuit cette fois.

Merci encore Fabien de nous faire partager ton expérience, de ta patience et ta pédagogie. Le tout se fait sans le moindre jugement.

 * * *

Témoignage de Frédéric :

A mon tour de remercier Fabien pour ce week-end vraiment passion, vraiment moto et vraiment formation !

Je me sens déjà bien plus en confiance. Parce que Fabien m’a permis de retrouver un bon feeling, il m’a redonné envie de rouler. Et ça vaut largement le prix du stage. D’ailleurs, l’envie de rouler n’a pas de prix. Tout comme notre sécurité ou le plaisir de rouler en toute sérénité.

Après mes 40 ans de conduite, ça me contrariait fort d’arrêter la moto avec la crainte comme seule excuse. Grâce à lui, je suis reparti pour un tour ! Dire que j’ai acheté une plus petite moto et qu’aujourd’hui, j’ai de nouveau envie de conduire la « grosse »… Si j’avais fait ce stage plus tôt, j’aurais économisé beaucoup. Mais bon, je ne vais pas bouder cette deuxième machine. Surtout que je pourrai toujours la prêter à un pote ou à mon frangin pour rouler à deux et j’y gagnerai à partager ma passion.

Pour votre gouverne, croyez bien que la maniabilité d’une machine à très basse vitesse, la notion d’équilibre à l’arrêt, ou le fait de marcher à côté de sa moto moteur en marche en jouant de l’embrayage (comme si on menait un cheval à la longe) apporte beaucoup d’assurance, et même du plaisir. C’est même bluffant tout ce qu’on peut apprendre sur ce stage. Je dis ça même si pour Fabien, je suis loin de l’attendu, mais je le rassure, je vais continuer de m’entraîner, ce serait honteux de ne pas mettre à profit un tel enseignement, et je le dis en toute sincérité. Sans vouloir vous forcer la main, je voulais juste vous transmettre mon ressenti. Ce deuxième stage vaut vraiment la peine de s’y intéresser. Car si la route procure le plaisir, la maniabilité vous apporte vraiment la confiance.

 * * *

Témoignage de Christophe et Florence :

Ma femme et moi avons participé à un stage de perfectionnement personnalisé, organisé par Fabien autour de Bordeaux.
Florence vient de passer son permis gros cube (après quelques années en 125 cc) et je me suis senti obligé de lui offrir ma moto (un Yamaha FZ6 S2 de 2010). Comme je n’avais plus de véhicule, j’ai été contraint de m’acheter une moto neuve (une MT09 Tracer). C’est vraiment pas de chance…
Donc nous étions deux à devoir faire mieux connaissance avec nos nouvelles montures, et les conseils de Fabien étaient les bienvenus…
Mission remplie, avec une option non prévue : stage de conduite sous la pluie… Fabien a été charmant : il ne nous a pas facturé de supplément !
Merci pour tes conseils, Fabien. Nous recommencerons, c’est sûr… Peut-être sur circuit la prochaine fois…

 * * *

Témoignage de Jean :

Quoi de mieux que Fontainebleau
Pour se colleter aux fondamentaux ?
Qui peut, mieux que Fabien,
Faire quelque chose de rien ?
Voici, résumé en quelques mots,
Ce fameux stage « virolos ».

A t’asseoir convenablement il veillera
Avec lui, ni vautré, ni piquet ne sera.
Les avant-bras vers le sol te placera
Et grande honte aux bras tendus fera

Sur bécane correctement installé,
Sans plus attendre, il faut y aller !
Qu’ils soient larges ou serrés,
Il faudra tous les négocier.

Par 10, par 100 les enchaineras.
Sans la main gauche les passeras.
A bien élargir tu veilleras,
Mais OUI ! de la place il y a !
De ton regard tu abuseras,
Si tu veux pas te mettre au tas.

Garde bien dans ta mémoire
Cette impossible trajectoire
Recommence-la à l’envi
Car la journée n’est pas finie.

De l’alphabet ne retiens que 4 lettres,
Toutes les autres peuvent disparaître.
Si tu ne dois garder qu’un seul mot à ton vocabulaire,
C’est « P.E.T.A.R.D », mais le fumer n’est pas chose à faire.

P : Position sur ta selle tu choisiras,
T : la parfaite Trajectoire tu suivras,
A : Allure, pas comme un porc, tu l’adapteras,
R : Regard, lui seul vers le salut te guidera,
D : si tu peux, tu me Décontracteras tout ça.

Voilà le secret d’un virage réussi,
A bientôt Fabien, et encore merci !

 * * *

Témoignage de Laurent :

Laurent, 49 ans, R1200R.

Stage virages sur route à Fontainebleau, par une journée mi-pluvieuse, mi ensoleillée, 4 participants : lire les conseils de Fabien sur le site, essayer de les appliquer tout seul sur route, c’est bien ; mettre en pratique avec le Maître lui-même, c’est encore mieux !

On n’est pas déçu : compétence, pédagogie, écoute, précision des explications, dans une ambiance studieuse et détendue… Vous expliquez à Fabien quel est votre problème en virage, sur votre moto (il la connaît)… il vous explique tout dans l’ordre : position, trajectoire, allure, regard… roule devant pour vous montrer, à côté pour vous conseiller, derrière pour vous observer en action. Débriefing et nouvelles explications au parking. C’est le bon Dieu qui vient vous expliquer la vie.

Bilan : plus de sécurité, plus de confiance, donc plus de plaisir. A faire absolument, de 18 à 78 ans. Encore merci à toi, Fabien, et à bientôt.

Virage

 * * *

Témoignage de Paul

Le site m’avait aidé à rapidement passer le permis en me permettant de connaître directement les bons réflexes à avoir (en attendant de les acquérir évidemment) et dés le sésame en poche, j’ai eu envie de faire un stage pour me perfectionner, principalement à basse vitesse, car si on n’a pas peur de faire tomber la moto-école, on est beaucoup moins confiant avec sa moto propre !

Il aura fallu un an et demi avant de pouvoir enfin faire ce stage, une journée en cours particulier.
J’ai d’abord appris énormément de « petites » choses qui semblent du détail mais qui serviront surement un jour ou il ne sera plus temps de se poser la question ! (genre: que faire si ma moto bascule à droite et que je suis à sa gauche !?!)

Et ensuite, j’ai appris à mieux me sentir sur la moto, à mieux la connaître aussi, ce qu’on prend rarement le temps de faire.

De plus, Fabien prend vraiment le temps de vous mettre en confiance et si vous n’arrivez pas un exercice, il n’attendra pas dix échecs pour vous en proposer un autre visant à mieux réussir. Il vous le dira au début du stage et vous verrez que ça se vérifie !

Bref, très heureux de cette journée et impatient d’en faire une autre !

Stage

 * * *

Témoignage de Christian

En arrivant au point de rendez vous du lundi 4 avril 2016 à Fontainebleau, un peu d’anxiété me gagne avant de suivre la formation « conduite en virage sur route ».

Pourtant, je sais que Fabien est très pédagogue, qu’il connaît mes attentes, sait que je ne suis pas à l’aise sur ma moto (R1200RT). Habitant dans le secteur, je suis allé reconnaître les 2 endroits où nous allons travailler, mais malgré tout, la « peur » de l’inconnu, ne pas savoir au juste ce que l’on va faire font que je ne suis pas tranquille. J’espère surtout que Fabien ne va pas chercher à nous faire rouler vite dans ces virages.

Un peu de théorie au préalable au pied des virages pour nous rappeler certaines lois physiques de la moto et nous voilà parti tranquilou derrière lui pour les découvrir, puis un second passage en appliquant la trajectoire de sécurité. C’est cool, on passe les virages à environ 40/50 km/h grand maximum. A cette allure là, je passe sans trop de souci, c’est à dire pas à l’aise à 100% mais à l’aise quand même. Je ne me mets pas en danger à cette allure là. Et je sens bien la moto qui se couche à ma demande (pas trop quand même, faut pas exagérer !!) Et je prends confiance en moi petit à petit au fur et à mesure des passages.

Puis l’après midi, on change d’endroit. La route est très propre, le revêtement nickel et elle comporte quelques virages plus serrés que le matin, dont deux avec très peu de visibilité en sortie. Et sans savoir pourquoi, je me sens plus crispé que le matin. Pourtant la moto passe presque bien, fait ce que je lui demande, mais j’ai des difficultés à me décontracter… Peut être le fait de savoir que Fabien peut venir rouler à côté de moi si je rentre trop tôt dans le virage… Du coup, je sollicite la moto trop tard presque à chaque fois… En fin d’après midi, ça allait mieux quand même et heureusement.

Au final, je faisais ce stage pour préparer des sorties dans les Ardennes, dans le Massif Central et dans les Alpes. J’avais suivi le stage sur circuit pour commencer cette suite logique. Et j’en suis très content, je me sens plus à l’aise sur ma moto, je sais ce que je dois faire. Je sais que je ne fais pas mal, que je conduis sans me mettre en danger. Reste à « oublier » cette peur tenace… Je retournerai à Fontainebleau pour en refaire d’ici quelques jours pour ne pas perdre les quelques acquis du moment.

C’est un stage à faire pour tout ceux qui ne sont pas à l’aise sur leur moto. Et le fait d’acquérir les bonnes techniques permet de prendre confiance en soit et de passer plus vite en sécurité.

Merci Fabien
Christian K

_DSC3426